Direct Matin Montpellier Plus

01-12-2014

LA PANACÉE SE GÈLE

Ne demandez plus le programme, il n’y en a plus jusqu’en janvier, ainsi en a décidé le maire, Philippe Saurel comme si la dernière exposition, Conversations électriques n’avait été qu’un bavardage qui n’aurait que trop duré. Dans un contexte culturel déjà bien réfrigéré c’est la programmation du directeur artistique, Franck Bauchard qui se retrouve gelée. « Contre le paternalisme peu coûteux et consensuel (…) nous exigeons l’exigence culturelle pour tous ». Dans la pétition du collectif Sauvons la Panacée adressée au Maire, signée par plus de deux mille sympathisants et contribuables heureux, le public est alerté sur une paresse culturelle ambiante : « Partout en France on voit les ambitions et réussites des lieux d’art et de culture plier sous l’ignorance, le populisme ou le manque d’ambition. » Le maire se positionnera demain, explique Cédric de St Jouan, adjoint à la culture. « Le Pavillon Populaire et de Ste Anne montrent que les Montpelliérains sont réceptifs à l’Art Contemporain. Pour preuve, le Chicago Herald Tribune se demande pourquoi la rétrospective d’Aaron Siskind, inaugurée jeudi dernier a lieu à Montpellier et pas aux États-Unis ! 25 000 visiteurs pour les 3 mois de l’exposition Tosani, 150 000 visiteurs en un an à Ste Anne. Ces lieux illustrent la politique culturelle de la ville qui consiste à apporter une offre de qualité et populaire ». Populaire, un mot qui pourrait avoir ceci de grossier que ladite offre pourrait être appréciée par le plus grand nombre. La Panacée lui préfère l’Élitaire pour tous. Alors c’est chiffres à l’appui que De Saint Jouan met une claque aux petites mauvaises humeurs et rumeurs de fermeture : « Depuis son ouverture en 2013, la Panacée a proposé 3 expositions, que seuls 30 000 visiteurs ont vues cette année. Nous voulons réitérer le succès du Pavillon Populaire et Ste Anne, loin de nous contenter de ce qui existe. Cela passe par une révision de la programmation ». Avec le Musée d’Art Contemporain en 2018, La Panacée devra tenir son rang, celui de « service de la Direction Culture et Patrimoine de la Mairie », rappelant qu’elle représente 20 % du budget de la culture de la Ville en terme de personnel et de budget artistique et que la mairie est seul financeur. « Parler d’ingérence relève d’une méconnaissance totale du dossier », peste l’adjoint, appuyant les mots du maire un rien récurrents, « La Panacée n’est pas une république autonome ». V. Marco

  • Immo Vente
  • Immo Location
  • Auto
Maison à construire à Aniane (34150) Une maison à l Maisons / Villas195 000 € Aniane
Terrain à bâtir à Saussines (34160) Saussines, magnifique parcelle de 601 m², si [...] Terrains169 900 € Saussines
Terrain à bâtir à Saint-Aunès (34130) Saint Aunès, belle parcelle de 405 m², qua [...] Terrains197 450 € Saint-aunès
ILOT SPERONE - Appartement VILLENAVE D ORNON 33140 VILLENAVE D T3737 €Villenave d ornon
LE DOMAINE DES SOURCES - Appartement EYSINES 33320 EYSINES - Dans résidence neuve à 2  [...] T3772 €Eysines
LES JARDINS D T3554 €Bidart